Trio Oriki


[Oriki] : Complète le nom de famille, pour attribuer à un individu un ancêtre, une lignée ou un destin mythique.

Les musiciens du Trio Oriki ont choisi ce nom pour se référer à leurs origines communes, qui emprunte des filiations familiales, affectives et musicales avec l’Afrique de l’Ouest et du Nord. Le Trio Oriki base sa musique et sa démarche sur ces racines, pour cultiver un rapport sincère, incarné, et personnel avec les musiques du monde.

Contact :
Yann Salètes – yann.saletes@gmail.com

https://fr-fr.facebook.com/TrioOriki/

Les Textes

Chacune des compositions originales du Trio Oriki est basée sur un poème ou un texte contemporain écrit dans une langue africaine (wolof, pulaar, antandroy, shona, bambara, diola, swahili,…). Le Trio se base sur la musicalité du phrasé et sur le rythme des textes pour écrire sa musique, et pour donner une expression musicale à la puissance de ces textes. La musique est alors un moyen de porter les messages contenus dans les textes, qui abordent avec sagesse et simplicité les thèmes de la mort, de la naissance, de l’échange, de la nostalgie, de la pauvreté, de la spiritualité,…

La Musique

La musique du Trio Oriki, ce sont avant tout des chansons, portées par une écriture harmonique qui propose alternativement chant polyphonique, chant antiphonique, choeurs, et canons. Le chant est soutenu par des mélodies et des riffs modernes, joués à la guitare ou au kalimba, toujours inspirés des musiques traditionnelles. La structure rythmique des morceaux, portée par le daf, le bendir, le rik, le dun-dun, le bongo ou le sabar, est élaborée en alternance entre ternaire, binaire et temps asymétriques.

Pour plus d’info : dossier_trio_oriki.pdf

 

Yann Salètes : compositions, guitare, kalimba, percussions, chant
Yannick Mouzin : Chant
Mourad Baïtiche : percussions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *